Vous êtes ici : Documentation / Mois de la gestion / L'information c'est bien, mais l'information en temps rĂ©el, c'est mieux!

L'information c'est bien, mais l'information en temps réel, c'est mieux !

 

Texte de Nadia Déry, agr.

Centre d’expertise en gestion agricole (CEGA) 

 

L’arrivée des chaines télévisées d’information en continue a révolutionné le monde de la nouvelle. Il est désormais possible, à l’instant présent, de prendre connaissances des évènements se déroulant partout dans le monde. Un contraste frappant par rapport aux correspondants de guerre qui devaient communiquer par radio ou par télégraphe pour acheminer un résumé du déroulement des combats sur un autre continent ! Aujourd’hui avec les moyens technologiques et les médias sociaux, les analystes peuvent réagir très rapidement. L’information en temps réel a eu un impact majeur sur les stratégies adoptées.

 

L’information en temps réel fait maintenant partie de nos vies. Présentement, un GPS peut vous permettre d’estimer les rendements dans vos champs, mais à quand  un « GPS économique » ? Un « GPS économique » qui vous permettrait de suivre l’état de vos finances ? Un « GPS économique » avec l’accès à vos données technico-économiques actuelles qui influencerait vos stratégies d’affaires ?

 

Un état financier annuel demeure un outil indispensable pour réaliser une étude plus approfondie de la situation financière passée. Cette analyse identifie quels fut les bons coups réalisés lors des derniers  12 mois et également ce qui ne s’est malheureusement pas révélé être un succès...  Il est important de connaître son historique, mais il faut pouvoir ajuster le tir beaucoup plus rapidement.

 

L’agriculture, tout comme le monde de l’information, a beaucoup changé au cours des dernières années. Les cycles de prix ne sont plus au rendez-vous et la volatilité des prix constitue un facteur d’importance sur notre économie agricole. Cela a pour conséquences que le producteur a besoin de changer sa stratégie de vente ou d’achat d’intrants beaucoup plus régulièrement qu’auparavant.

 

Chaque gestionnaire doit trouver le moyen le plus simple d’établir des indicateurs qui lui permettront de dégager une image réelle de la situation de son entreprise en temps réel. Est-ce que les prévisions se réalisent ? Est-ce que la marge sur charges variables par unité de production se compare à celle de l’an dernier pour la même période ?  Il ne s’agit pas ici d’un suivi exhaustif de tous les postes de revenus, de dépenses, de bilan et de tous les critères techniques. Le gestionnaire doit cibler les éléments qui méritent une attention particulière, et ce régulièrement. Un tableau de bord peut être un outil à privilégier. Le temps de réaction compte donc soyons prêts à réagir !